Adofm11

1400 ca.

CHRISTINE DE PIZAN, Epistre d’Othea, Cap. 65

Edizione critica a cura di Parussa G., Genève 1999

 

Texte

Se trop grant voulenté te chace

A moult amer deduit de chace,

D'Adoniusau moins te recort

Qui fu par le porc sanglier mort.

 

Glose

Adonius fu un damoisel moult cointe et de grant beauté; Venus l'ama par amours mais, pour ce que trop se delitoit en chacerie, Yenus, qui se doubtoit que mal lui en venist par aueune mesaventure, par mainte foiz lui pria que il se gardast de chaeier a la grosse beste. Mais rien n'en volt faire Adonius, si fu occis par un pore sauvage. Pour ce dit au bon chevalier que, se il veult a toutes fins chacier, que il se gard de tel chace dont mal lui puist venir. A ce propos dit Zedechias le philosophe que un roy ne doit son filz trop laissier user de chace ne d'oysiveté, ains le doit faire instruire a bonnes meurs, et fuyr vanitez.

 

Allegorie

Que d'Adonius lui doit souvenir peut estre entendu que, se le bon esperit est aucunement desvoyé, que a tous le moins lui doit souvenir du grant peril de perseverence. Car comme l'ennemi ait grant poissance sus les pecheurs, dist saint Pierre en sa seconde epistre que les pecheurs sont serfs de corrupcion, et l'ennemi a poissance sur eulx, car cellui qui est surmonté d'un autre en bataille est devenu son serf. Et en signe de ce cy est dit en 1'Apocalipse: «Data est bestie potestas in omnem tribum et populum». Apocalipxis. xiij.° capitulo.