Eurifc05

II sec. a.C.

PSEUDO-MOSCHOS, Canto funebre in onore di Bione, II, vv. 115-116

Testo tratto da: Legrand E., Bucoliques grecs, II, vv. 115-116, p. 163

“Si je pouvais , dit-il, comme Orphée qui est descendu dans le Tartare, comme jadis Ulysse, comme encore Hercule, moi aussi je serais descendu dans la demeure de Pluton, pour te voir”.

“Ton chant ne sera pas sans ricompense; comme jadis a Orphée, pour prix du doux son de la lyre, Coré accorda le retour d’Eurydice, elle te renverra Bion, à tes montagnes”.